Au pire, on se sera bien marré !

Team Leetchi & MANGOPAY — Paris Avril 2018

Chère équipe,

J’ai tant de fois appréhendé et aussi attendu le jour où je vous écrirais cette lettre. Ce jour est arrivé. Mon fils vient d’avoir 3 mois et avec sa naissance, c’est aussi l’envol d’un autre projet qui a rempli et illuminé ma vie pendant plus de 10 ans, celui de Leetchi.

Tout démarre à mon entrée à HEC Paris, en Septembre 2007. Je quitte, le cœur lourd et un peu inquiète, un job que j’adore et un employeur qui, sûrement sans s’en rendre compte, a changé ma vie. Voilà ce que Gilles Babinet m’a dit lorsque je lui ai parlé de reprendre mes études afin pourquoi pas d’entreprendre :
« Ma chère Céline, fonce ! Tu vas faire de grandes choses, tu ne sais simplement pas encore quoi ! ».
Cette phrase encourageante et presque anodine pour lui en tout cas, m’a donné le courage de plonger dans l’inconnu, quitter mon job et reprendre mes études. Ce coup de baguette magique au-dessus du berceau, cher Gilles, je t’en serai toujours reconnaissante ! Me voilà donc plus légère et prête à entrer dans cette école dont j’attendais tant, et qui ne m’a pas déçue : HEC.
HEC donne confiance. Et la confiance, c’est l’outil suprême pour croire que tout est possible, réalisable et atteignable.

« Rêve, travaille, ose et n’abandonne jamais ». Xavier Dolan

C’est avec enthousiasme, que j’ai co-organisé le week-end d’intégration de ma promo. Un week-end entre étudiants à Houlgate, bières et raclette inclus, quelques semaines après la rentrée scolaire. Pour financer le week-end, j’ai collecté, et galéré à collecter, 30€ par étudiant. Fichier excel et enveloppe en papier à la main, j’ai fini par me dire qu’à une époque où tout était à peu près déjà possible sur internet, trouver un mari ou acheter une petite culotte (déjà portée, sic), il était surprenant que collecter de l’argent à plusieurs, auprès d’un groupe d’amis ou d’inconnus, soit toujours pareille corvée.

Cette histoire je l’ai racontée 1000 fois ; mais je trouve cela fascinant de voir que d’une simple idée, une décennie peut découler ! Qu’il faille parfois tirer le fil de la pelote, sans savoir ce à quoi cela va nous mener. Qu’on connecte toujours « the dots » a posteriori. Qu’il faut danser avec les chemins que la vie nous offre, et que souvent, ce n’est pas le sentier le plus évident qui nous apportera le plus de joie et d’aventures.

« Chaque homme doit inventer son chemin ». Jean-Paul Sartre

Leetchi.com est né le 19 Novembre 2009. Et ce jour là, j’ai pleuré deux fois ! La première parce qu’après 16 mois de travail acharné, le service que j’avais imaginé avait vu le jour.
Et pourtant, j’en avais entendu des détracteurs, des pollueurs ou tout simplement des râleurs me dire que c’était : Im-po-ssi-ble. « Que je ferais mieux de faire comme tout le monde et faire un stage de fin d’étude plutôt que de rêver à jouer à la banquière », et j’en passe…
J’ai pleuré une seconde fois, quand je me suis rendue compte qu’il n’y avait aucun client sur le site, et qu’il allait falloir sortir les rames pour faire connaître, donner confiance et fidéliser ; bref trouver des clients et si possible, les garder.
Les rames on les a sacrément sorties pendant 10 ans. Moi la première mais pas la dernière car, ce qui est sûr, c’est que Leetchi c’est surtout une histoire de personnes ; une histoire d’équipe. Une histoire de plus ou moins jeunes, de plus ou moins inexpérimentés (au départ, pas à l’arrivée, promis !), qui se sont dit que quitte à passer ses journées ensemble, autant le faire pour changer un petit bout de monde. Parce que oui, c’est de cela dont rêvent les entrepreneurs et ceux qui les rejoignent : changer le monde. Se crever à la tâche certes, mais pas pour rien. Pour vivre une aventure et rendre si possible la vie des autres meilleure et différente.

« Of course I struggle, I just don’t quit ». Snoop Dogg

Côté aventures, on a été servi. Souvent, les entrepreneurs parlent du rollercoaster qu’est leur vie de chef d’entreprise. C’est peu dire ! Il y a une règle que je connais maintenant bien : c’est que les emmerdes, comme les oiseaux, ça vole en escadrille. Et que franchement, il faut avoir le cœur bien accroché ! Je me souviens de périodes de la vie où le sort s’est acharné, et d’un jour en particulier : Alors que nous n’avions plus un rond tant et si bien que j’en avais arrêté de me payer, que nous croulions sous les contrôles en tous genres, notre principal prestataire nous a planté. Dit comme ça, ça fait presque sourire, mais à l’époque je me souviens que je suis rentrée chez moi et que j’ai bien chialé. Que je suis retournée au bureau l’âme en peine, et que Matthieu m’a dit : « T’inquiète patron, d’abord comme tu nous dis toujours : au pire, on se sera bien marré. Et puis, c’est pas foutu, on va bosser comme des cons et on va y arriver ». Et c’est vrai qu’à chaque fois, on a bossé comme des cons et qu’à chaque fois on y est arrivé !
Je me souviens de jours plus récents, où enceinte de 8 mois et des brouettes, j’ai reçu dans une et même journée les appels de près de 200 journalistes, autant d’insultes, de messages anonymes, invectives publiques de parlementaires ou menaces de mort, viol et j’en passe… Et toujours j’ai trouvé la force auprès de mon équipe, présente, apaisante et encourageante. Je me rappelle de rires à minuit passé, plongée dans un bain d’eau glacée pour calmer les contractions de mon ventre et au téléphone avec cinq de mes collaborateurs…
Ces souvenirs là ils sont indélébiles et ils sont à nous. On s’est donné les moyens de vivre une histoire hors du commun, et devenir un petit groupe de personnes soudées comme les doigts de la main. A toujours se faire confiance, à terminer les phrases des uns et des autres, à toujours être là pour le groupe ; à danser sur une petite musique, parfois aux faux airs de Shakira, souvent sur le rythme de la Camisa Nega, et surtout bordel à sacrément se marrer !

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe de personnes peuvent changer le monde. En fait c’est toujours ainsi que le monde a changé ». Margaret Mead.

La vie entrepreneuriale, c’est avant tout une histoire de rencontres. C’est bateau, mais c’est vrai. Qui ne rêverait pas de choisir chaque personne qui l’entoure au boulot ? C’est un luxe infini !
Grâce à cette vie, j’ai rencontré des femmes et des hommes extraordinaires : Chefs d’entreprises, startuppeurs, politiques, personnalités… Parmi eux, je garde pour toujours le souvenir ému de ma rencontre avec Mohamed Yunus. Quelle vie vous offre la possibilité de prendre un café avec l’inventeur du micro-crédit, prix Nobel de la paix et homme d’exception et, de l’entendre vous dire : « Thank you Céline, for everything you have done for the world ».

Il y a aussi ma rencontre avec Morgane, la créatrice de la cagnotte « Keryan veut marcher » qui me marquera longtemps. Morgane avait créé une cagnotte sur Leetchi avec pour but de collecter de l’argent pour financer l’opération de son neveu. Son émotion, palpable lors de notre rencontre, symbolisait sa gratitude envers les 667 donateurs qui ont changé le destin de Keryan. Des histoires comme celle de Morgane, il y en a presque tous les jours qui naissent sur Leetchi et cela remplit de joie le cœur de toute notre équipe.

Nous trois — Juillet 2018

Aujourd’hui et préparé depuis plusieurs mois, j’ai décidé de transmettre le flambeau de Leetchi.com à Alix et de MANGOPAY à Romain. Parce qu’est venu le temps pour moi de « step back » et de laisser à d’autres le soin de porter cette aventure plus loin.
Alix, Romain, je vous ai choisis et l’inverse est vrai aussi. L’amitié, l’estime et l’admiration que je vous porte est infinie. Il n’y a qu’à vous que j’aurais confié nos 150 collaborateurs.
Je vous souhaite autant de bonheur que j’ai pu en avoir ces 10 dernières années. Je vous souhaite la chance d’être entourés d’une si bienveillante équipe et je vous confie le devoir de la servir et de la porter dans des aventures palpitantes !

Pour ma part, le temps qui fut si compté durant 10 ans prend des allures de journées d’été qui n’en finissent pas et dont on voudrait que jamais elles ne se terminent. A compter de juin, je prends la présidence du Conseil de Surveillance de Leetchi et MANGOPAY, et consacrerais la moitié de mon temps à épauler Alix et Romain dans leur quotidien. Le reste de mes journées est dédié à d’autres Entrepreneur.es : À SISTA et à mes activités de business angel.

It’s a new day, it’s a new life, and i’m feeling good! Nina Simone.

Céline.

PS : La liste des remerciements est infinie mais je voudrais quand même saluer quelques têtes adorées et notamment :

  • Mes parents, vous m’avez faite libre ; mon frère, tu m’as supportée !
  • Mes business angels : Oleg, Xavier, Jérémie. MERCI. Sans vous tout cela ne serait pas.
  • Mon investisseur préféré : Emanuele. Merci, merci, merci. J’espère seulement que la vie me donnera de nouveau l’occasion de travailler avec toi.
  • La clique de l’incub d’HEC : Isa, Alix, Tat, Lara, Mart, Stan, Greg.. Et Guilhem ! ❤
  • Mes amis de toujours : Romain, Manu et Mel.
  • La team de la rue Commines : Parce que c’était franchement n’importe quoi et qu’on s’est sacrément bien marré : Matt, Laure, Flo, Pikie, Tonton, Jo, Yag, Stef, Ben, Lolo, Juju…
  • Pépé et Barbie, qui n’avaient pas connu la rue Commines, mais qui auraient mérité d’en faire partie !
  • Mon avocate adorée : Laetitia, partie trop tôt mais dans mon cœur. Nos avocats de toujours : Pierre, Renaud, Guillaume, Ben.
  • Le groupe Crédit Mutuel Arkea, à commencer par Ronan bien sûr, mais aussi Anne-Laure, Erwan, Florence, Morgan, Dominique, Jean-michel, Didier, Fred M, Fred D, Marco, Christian… Merci. Merci de m’avoir supportée !
  • Nos partenaires : Gregoire d’Image 7, Chrystel de Veuve Clicquot, Boris d’Urban Linker.
  • Nos clients : Alex et Arnaud d’Ulule, M-D et Philippe de La ruche qui dit oui, Thomas et Guilhaum de Mme et Mr, Justas de Vinted, Vestiaire Collective, Laredoute, Chrono24, KKBB et les 2500 autres plateformes qui nous font confiance chaque jour.
  • Les entrepreneurs, et la liste est longue qui m’ont aidée, encouragée, essuyé mes larmes et offert des bières quand c’était la merde : Catherine, Arnaud, Simon, Céline, Jon A, PKM, Emilie, Christophe, John B, Axelle, Alice, Agathe, Carole, Dan, Roxanne…
  • Ma rencontre avec Yunus : Christian, merci ! Je te la dois à vie.
  • Génération Libre et en particulier, mon cher ami Gaspard.
  • La team SISTA : Valentine, Nathalie, Mercedes, Stéphane, Anne et Françoise. Quel honneur d’essayer de changer le monde à vos côtés !
  • Et bien entendu toute l’équipe de Leetchi.com et MANGOPAY.
  • Enfin Alex, mon support.

At worst, we will have had a bloody good time!

Dear team,

I have simultaneously dreaded and looked forward to the day I would address this letter to you. The day has come. My son just turned 3 months old and with his birth another project comes to an end, a project which filled my life with joy for over 10 years: Leetchi.

It all begins in September 2007 as I start studying at HEC Paris. I’ve just left a job I love with a heavy heart and a little worried. I’ve just left an employer who, surely without realising it, changed my life.
“My dear Céline, go for it! You’re going to do great things, you simply don’t know what just yet!”. Those were Gilles Babinet’s words after I told him that I would be quitting and going back to study.
This encouragement, which was most likely insignificant for him, gave me the courage to plunge into the unknown, quit my job and go back to school. For this magical nudge towards the wonderful world of entrepreneurship, my dear Gilles, I will always be grateful!
Here I am, light-hearted and ready to start this school from which I expected so much, and which, of all things, did not disappoint: HEC.
HEC builds self-confidence. And self-confidence is the ultimate tool to believe that everything is possible, that anything is achievable and attainable

“ Dream, work, dare and never abandon.” Xavier Dolan

I enthusiastically co-organised my class’ integration weekend. A student weekend in Houlgate, with beers and raclette, a few weeks after the start of our program. To finance the weekend, I collected, and struggled to, €30 per student. Armed with an excel file and an envelope, I ended up thinking that, in an era where anything can be acquired online, whether a husband or a panties (previously worn, sic), it was astonishing that collecting money, with either friends or strangers, would be such a chore.
I’ve told this story a thousand times; but I find it truly fascinating, that from a simple idea, a decade can go by. To think that the unknown may result in such a sea of possibilities. To think that we always connect “the dots” retrospectively. To think that life is a multitude of possibilities with which we must juggle, that the most obvious way is not necessarily the one which brings the most joy and adventures.

“Every man must create his own path”. Jean-Paul Sartre

Leetchi.com was born on November 19, 2009. That day, I cried twice. Once because 16 months of hard work had finally resulted into something which I had only imagined.
And yet, I had heard critics, polluters, complainers tell me that it was simply: Im-po-ssi-ble. “That I would be better off doing like everybody else and do a final year internship instead of dreaming of being some kind of banker”, and so on.. I cried a second time, when I realised that there wasn’t even one client on the website, and that the hard work had just begun to let people know that we existed, to build trust and to build customer loyalty; in short, find customers and if possible, keep them.

The hard work was definitely continuous during those 10 years. I was the first but definitely not the last hard working soul, because what is for certain is that Leetchi is above all a story of people; the story of a team. The story of more or less young people, more or less inexperienced (at the beginning, not on arrival, promised!), who thought that if they were to spend their days together, they might as well do it to change a little bit of the world. Because yes, that’s exactly what entrepreneurs and those who join them dream of: changing the world. To work oneself to death, but with reason. To live an adventure and, if possible, make other people’s lives better and different.

« Of course I struggle, I just don’t quit ». Snoop Dogg

On the adventure side of things, we were spoiled. Entrepreneurs often talk about the rollercoaster that their life can become as a business executive. That would be saying the least! There is one rule, which I now know well, which is that troubles, like birds, fly in squadrons. And that, honestly, one must have a strong heart and spirit! I remember times when fate was relentless, and one day in particular: while we no longer had a dime left, so little that I’d stopped paying myself, that we were crumbling under all kinds of controls, our main service provider dropped us. Put that way, you might even smile! But at the time, I went home and cried everything I had. I went back to the office and Matthieu told me: “Don’t worry boss! First of all, as you always tell us: at worst, we will have had a bloody good time! Besides, it’s not over, we’re going to work like nutters and we’re going to make it.” That was true. Everytime, we worked like dogs and we succeeded!
I remember more recent days, when about 8 months pregnant, I received, in one single day, calls by over 200 journalists, with as many insults, anonymous messages, public invectives by parliamentarians and even death threats, rape threats and so on… Yet always I found the strength within my team: present, soothing, encouraging. I remember laughing at midnight, immersed in an ice-water bath to calm the contractions of my stomach and on the phone with five of my colleagues..
These memories are indelible and they are ours. We gave ourselves the means to live extraordinary lives and become a group of people closer than finger and thumb. Always trusting each other, finishing each other’s sentences, always being there for the group; dancing on a little music, sometimes resembling Shakira’s tunes, often to the rhythm of Camisa Nega, and above all having the time of our lives!

“Never doubt that a small group of people can change the world. In fact, that’s how the world has always changed.” Margaret Mead

Entrepreneurial life is above all a story of encounters. It sounds cliche but it’s true. Who wouldn’t dream of choosing every person who you will work with. It’s an infinite luxury!
Through this life, I have met incredible women and men: business leaders, startuppers, politicians, stars… Among them, I will always cherish the memory of my meeting with Muhammad Yunus. What a life you have when you have the opportunity to have a coffee with the inventor of microcredit, Nobel Peace Prize winner and exceptional man, and hear him tell you: “Thank you Celine, for everything you have done for the world.”
I will also always remember my meeting with Morgane, the creator of the “Keryan wants to walk” moneypot. Morgane had created a prize pool on Leetchi with the objective of raising enough money to finance her nephew’s operation. Her emotion, palpable at the time of our meeting, reflected her gratitude to the 667 donors who changed Keryan’s destiny. Stories like Morgane’s, there are some almost every day on Leetchi and it warms the hearts of our team as whole!

The three of us — July 2018

Today, after several months of preparation, I have decided to pass on the torch of Leetchi.com to Alix and of MANGOPAY to Romain. Because it is time for me to step back and let others take this adventure further.

Alix, Romain, I chose you and the opposite is also true. The friendship, esteem and admiration that I have for you is infinite. I would not have entrusted our 150 employees to anyone but you. I hope that you will know as much happiness than I did in the last 10 years. I hope that you will be surrounded by a caring team and I entrust you with the duty of serving them and take them on exciting new adventures!

On my side, time which felt so constrained for the last 10 years is starting to feel like an eternal light summer breeze which I wish will never come to an end. From June onwards, I will take over the presidency of the supervisory board of Leetchi and MANGOPAY, and will devote half of my time to supporting Alix and Romain in their daily lives. The rest of my days will be dedicated to other Entrepreneurs, to SISTA and to my business angel activities.

It’s a new day, it’s a new life, and i’m feeling good! Nina Simone.

Céline.

PS: The thank you list is endless but I would still like to thank some of my favourite people, especially:

  • My parents, who made me into a free woman; my brother, who supported me!
  • My business angels: Oleg, Xavier, Jérémie. THANK YOU. Without you none of this would have been possible.
  • My favorite investor: Emanuele. Thank you, thank you, thank you, thank you. I hope that life will give me the opportunity to work with you again.
  • The HEC incubator clique: Isa, Alix, Tat, Lara, Mart, Stan, Greg… and Guilhem!
  • My longtime friends: Romain, Mel.
  • The rue Commines team: because it was plain crazy and that we had plenty of fun: Matt, Laure, Flo, Pikie, Tonton, Jo, Yag, Stef, Ben, Lolo, Juju…
  • Pépé and Barbie, who didn’t get to know the rue Commines, but who deserved to be part of it!
  • My favourite lawyer: Laetitia, who left us too soon. Our lawyers since day one: Pierre, Renaud, Guillaume, Ben.
  • The group Crédit Mutuel Arkéa, starting with Ronan of course, but also Anne-Laure, Erwan, Florence, Morgan, Dominique, Jean-michel, Didier, Fred M, Fred D, Marco, Christian… Thank you. Thank you for your support!
  • Our partners: Gregoire of Image 7, Chrystel of Veuve Clicquot, Boris of Urban Linker.
  • Our clients: Alex and Arnaud of Ulule, M-D and Philippe of La ruche qui dit oui, Thomas and Guilhaum de Mme et Mr, Justas of Vinted, Vestiaire Collective, Laredoute, Chrono24, KKBB and the 2500 clients who trust us every day.
  • The entrepreneurs, and the list is long, who helped me, encouraged me, dried my tears and bought me beers when everything was going nuts: Catherine, Arnaud, Simon, Céline, Jon A, PKM, Emilie, Christophe, John B, Axelle, Alice, Agathe, Carole, Dan, Roxanne…
  • My meeting with Yunus: Christian, thank you! I owe for eternity!
  • Génération Libre and in particular my friend Gaspard.
  • The SISTA Team: Valentine, Nathalie, Mercedes, Stéphane, Anne and Françoise. What an honor it is to try and change the world together!
  • And of course the whole of the Leetchi.com and MANGOPAY teams!
  • And finally Alex, my support.